Merci   de   bien  vouloir  patienter  pendant  le  chargement  des  photos

VILLAGE DE SAINT ELIE

VOL AVEC SUSKI

aller retour Cayenne Saint Elie

PAS D'ACCES ROUTIER

Seuls accés: le lac de petit saut , l'avion, l'hélicoptère


Cliquez sur les
 rectangles bleus
(Carte ) et sur les liens ci-dessous
pour obternir
            le site recherché                
MARIPASOULA   
  

survol du fleuve kourou

                                    survol du lac de petit saut

site d'orpaillage;la spécialité de saint élie

                            dans le fond la piste d'atterissage en terre

la piste d'atterissage

                             avion sur la piste d'atterissage

l'avion de Monsieur Suski( C' EST UN GRAND MONSIEUR)

suski et son avion sur "la piste" de saint élie

                                               site d'orpillage

François Suski

A bord de son Cessna 185, «l'épicier volant» rallie une ou deux fois par semaine le bourg de Saint-Elie, village d'orpailleurs perdu au cœur de la forêt guyanaise, inaccessible par la route. Pour beaucoup, François Susky est le seul lien régulier avec le reste du monde. Il livre du pain, du riz, du couac, des bières, du Coca-Cola ou encore des bouteilles de gaz. Peu bavard sur ses origines, Susky explique invariablement que tout a commencé pour lui «dans les pays de l'Est communiste, du côté d'Austerlitz». Au début de 1948, il s'enfuit avec un avion militaire dans la zone américaine en Allemagne, rejoint la France puis tente l'aventure au Brésil avant de prendre la direction du Canada. Mais sa route s'arrête en Guyane, qu'il n'a plus jamais quittée. Dans les années 50, il a été l'un des premiers pilotes à survoler des zones de la forêt encore inconnues des cartes.

retour-haut-de-page

retour  page Guyane 2